"Être dans la vie"
« Être dans la vie », c’est aller au gré du vent et de l’atmosphère, s’adapter au monde et
à soi. Le but reste à l’horizon et les moyens sont multiples. … 
Il suffit quelquefois de faire disparaître des questions pour mieux observer et composer
avec les réponses qui se présentent. »    
 
                                                           N. Roudil et A. Karol

 

Attendre qu’une maladie arrive pour s’occuper de soi est une conception de la vie bien particulière... 

                   

Des réussites et joies, mais aussi des ruptures et disparitions,  l’incompréhension et la solitude dans la foule, nous mettent quotidiennement à l’épreuve. Tous les âges et toutes les couches de la population sont à la recherche du sens, mis sous pression d'exigences d’excellences intellectuelles et physiques.

 

Et si, un  jour, nous voulions prendre de la distance?

Tout voir sous un angle nouveau? Sereinement lâcher-prise?...

Gagner en assurance? Pouvoir s’adapter plus facilement?

 

Maitriser?

 

Imaginer et créer NOTRE propre spectacle de la VIE

 

et en ÊTRE  LE MEILLEUR ACTEUR

 

 

VIVRE

   ...Vivre autrement….        A NOTRE RYTHME.

 l'hypnose est notre "truc"!

 l’hypnose est notre  « truc » !

Alors... l’hypnose est notre "truc"!

L'hypnose comme outil thérapeutique

 

L'hypnose vous permet de changer la perception de la réalité en faisant référence au pouvoir de votre imagination. Qu'il s'agisse de surmonter des phobies, d'éliminer une douleur, de surmonter les effets secondaires de la chimiothérapie ou d'améliorer le sommeil, cet outil a bien fonctionné.

Utilisé à des fins médicales et thérapeutiques, l'hypnose est de plus en plus populaire. On peut être un allié dans la confrontation à de nombreuses pathologies physiques et psychologiques.

 

Utilisée à des fins médicales et thérapeutiques, l'hypnose est de plus en plus populaire. Elle peut être un allié dans la confrontation avec des nombreuses pathologies physiques et psychologiques.

Dans les hôpitaux, elle est utilisée en complément de l'anesthésie locale lors d'interventions chirurgicales simples, ce qui évite une anesthésie générale. Qu'il s'agisse d'un changement de pansement, de l'insertion d'un cathéter, d'une ponction lombaire ou d'une procédure médicale douloureuse, l'utilisation de cette technique permettra au patient de mieux vivre les moments les plus difficiles. Certaines sages-femmes suggèrent l'hypnose lors de l'accouchement.

 

En psychothérapie, elle peut être utilisée pour décharger de l'imagination certaines situations problématiques qui se sont produites dans le passé, ou se produiront dans l4avenir proche proche. Elle peut être employée pour traiter des troubles tels que: dépendances, phobies, comportements obsessionnels compulsifs, problèmes de nutrition, démence ou dépression.

 

Enfin, l'auto-hypnose - une technique accessible à quiconque, qui a même une petite pratique - peut vous aider à vous détendre et à améliorer votre état général sans avoir à consulter un thérapeute. La pratique commence dès que vous en ressentez le besoin.

 

Est ce que je peut être hypnotisé? 

 

En principe, tout le monde peut être hypnotisé. Certaines personnes "entrent" dans cet état plus facilement que d'autres, mais il s'agit principalement d'une question de motivation et de confiance. Le temps nécessaire pour obtenir des résultats positifs dépend de problèmes et de expériences individuels du consultant. Bien que le traitement hypnotique soit appelé "bref", ce processus peut prendre plus d'une session.

En ce qui concerne les enfants, ils sont généralement d’excellents candidats à l’hypnose, car ils font facilement référence à leur créativité et à leur imagination.

Même les personnes atteintes de schizophrénie, d'autisme ou d'autres maladies mentales peuvent être hypnotisées, mais le plus souvent par des thérapeutes (des psychiatres) possédant des qualifications appropriées pour travailler avec de tels patients.

 

Chaque séance d'hypnose est unique et se déroule en fonction de besoins du patient, en passant par trois phases différentes. Tout d'abord, la phase d'induction permet une entrée en douceur dans la transe. Le thérapeute peut suggérer au patient, par exemple, de se concentrer sur "ici et maintenant". Ensuite, une deuxième phase apparaît, appelée phase de transe ou de travail. A ce moment, l'expérience hypnotique a lieu. Enfin, la phase de transe apparaît, au cours de laquelle le thérapeute demande au patient de se concentrer à nouveau sur ce qui l’entoure actuellement.

Après la séance, le thérapeute n'a pas besoin de connaître les détails de notre expérience hypnotique ni d'obtenir des explications sur ce qui s'est passé pendant la transe. Le but n'est pas de comprendre la source des problèmes, mais des solutions individuelles pour les surmonter.

Diverses experiances

 

Selon le déroulement de la séance, l’imagination peut nous conduire à diverses expériences. Par exemple, nous pouvons revivre des événements survenus dans le passé, auquel cas nous parlerons de régression. Ensuite, l’hypnothérapeute accompagne le patient dans une modification créative et dynamique de cette expérience, afin que celle-ci s’harmonise avec ses attentes en matière de soulagement. Le progrès, en revanche, est un processus qui soutient l'expérience anticipée. Dans le cas, quelqu'un qui s'inquiète pour quelque chose qui arrivera bientôt, grâce à la nouvelle association sera calmé.

 

L’hypnotiste peut également utiliser une suggestion pour transmettre un message dans le but de "toucher" son destinataire. Cependant, il n’impose aucune solution au client, mais lui soumet simplement diverses propositions visant à atténuer la douleur, l’anxiété ou d’autres problèmes ayant amené le client à consulter.

 

Quant à la dissociation, elle vise à renforcer l'une de deux expériences émotionnelles différentes. C'est  la dynamique de l'hypnose vous permetant de détourner l'attention du sentiment réel existant afin de vous rapprocher de la sphère de l'imaginaire. Tout le monde peut décider "d'affecter" efficacement ses pensées, ses sentiments et ses peurs.

 

Les thérapeutes travaillent  dans l'espace sécurisé. C'est un lieu confortable, réel ou imaginaire établi par le client à qui il apprend à retourner. Ie consultant peut l'utiliser quand il en ressent le besoin, en dehors des séances.

Je recommande....