Ce mot apparaît dans le vocabulaire français au XIX siècle, pourtant il est bien plus ancien, comme d’ailleurs cette pratique, dont l’histoire dépasse celle de la psychothérapie. 

Malgré cela, encore à la fin du XX siècle, l’interrogation si l’on croit à l’hypnose était fréquente.

 

Le développement de l’imagerie cérébrale a permis de bien identifier l’état hypnotique et démontrer sur le plan scientifique (neurosciences) l’existence sous hypnose d’une activité cérébrale différente d’autres états de conscience, comme le sommeil, ou la veille. De là vient sa qualification comme un état modifié de conscience.  

 

De nombreuses recherches confirment, que nous nous trouvons naturellement dans l’état d’hypnose plusieurs fois par jour, entre autres: en lisant, en regardant la télévision ou en conduisant la voiture.

 

L’hypnose, dont la faculté de modifier la perception de la douleur est incontestable, trouve de plus en plus souvent sa place dans les blocs operatoirs et les cabinets de dentiste.

La question d’y croire ou pas n’étant plus d’actualité, il s’agit juste de décider, si l’on veut ou pas avoir recours à cette méthode personnalisée efficace

L’hypnose s’adresse aux personnes qui veulent utiliser leurs propres ressources naturelles pour lutter contre un symptôme. Cela peut concerner autant la gestion des affections physiques, psychosomatiques que des « états d’âme ».

 

L’hypnose fait partie de techniques et pratiques dynamiques associées, qualifiées de brèves. Cependant, il n’y a pas un nombre de séances prédéfinie. Le praticien cherche à aider le client à résoudre son problème le plus rapidement possible. Le changement peut se faire ressentir rapidement, le plus souvent après une à dix séances. Cela dépend des besoins, de la motivation et des ressources personnels de chacun. 

 

L’hypnose ne se substitue pas au traitement médical, mais s’avère souvent complémentaire. 

Elle s’appuie sur le fait, que les mêmes mécanismes mentaux se mettent en place dans le développement personnel ou professionnel, dans l’apprentissage et l’entrainement sportif, dans la croissance humaine et la guérison.

«Les sujets hypnotiques

      ne sont pas inconscients,      

quel que soit le sens qu’on donne à ce mot ».

                     

Milton Erickson

La  séance se déroule en position assise ou debout.

Un constat de l’état de votre bien être général est établi ensemble et un objectif ciblé est déterminé. 

 

Ensuite, avec souplesse et bienveillance, en m’adaptant à votre fonctionnement individuel dans votre environnement,  je vous aide à trouver votre mieux être grâce à votre créativité. Vous êtes votre propre outil pour harmoniser les intéractions entre vos pensés, votre corps et vos émotions.  La solution trouvera sa source dans votre potentiel personnel. Cela repose sur le mécanisme naturel du cerveau

à se mettre en mode adaptatif dans les situations complexes. 

 

Cette méthode exige de ma part, qu’aucune influence, ni projection,

ni pouvoir ne soit exercé.

Elle vous fournit l’opportunité de devenir acteur - décideur de votre vie, par la transformation que vous effectuez de vos croyances limitantes en croyances aidantes, favorisant le sentiment de capacité et de responsabilité. 

 

Une réévaluation de votre bien être clôture chaque séance

 

         Le terme de l'hypnopraticien désigne le praticien qui utilise l'hypnose comme outil                principal d'accompagnement, ou en complément d'autres approches.

 

          La formation initiale complète, la formation continue ainsi que l'expérience    

         personnelle  sont  des facteurs déterminant l'usage de la méthode et le type de    

         clients concernés.

 

          La pratique est exercée selon des règles déontologiques strictes.

 

          Un mode relationnel particulier entre le consultant et le praticien, en tant           

          qu'accompagnateur en conduite du changement, appelé également par Sigmund    

          Freud l'alliance thérapeutique, est primordial. 

 

                                                                                       La qualité de cette relation et son adéquation avec les attentes du                                                                                consultant mpacte le résultat de la démarche et donnent du sens

                                                                      à l'expérience du changement.

 

 

Ces sont les qualités humaines, le professionnalisme et l'art de communication

qui priment dans le choix du praticien.

Moi... Je

suis accompagnatrice sur le chemin du développement personnel....

Mon métier de manageur - coach d'une importante équipe pluridisciplinaire, exigeait de moi, mère de trois enfants, un constant travail sur soi.  J'ai ainsi découvert  les principes du fonctionnement du cerveau humain et les  possibilités de le stimuler.

Eureka! Tout est devenu si facile!… 

...et mon extraordinaire aventure a commencé. D’un simple approfondissement de connaissances  une  passion est née et, plus tard, une nouvelle profession. De là, il n’y avait qu’un pas jusqu’à l’apprentissage et l’application de nouvelles techniques basées sur la stimulation de l’imagination et du corps, et sur la modulation d'émotions. 

Je vous invite à vous rapprocher de ce puits profond de connaissances pour repousser vos limites ou pour y trouver ou redécouvrir votre propre Moi et votre propre Je.